Le management transversal : savoir faire adhérer plutôt que persuader


Le succès de vos projets en entreprise nécessite l'adhésion et l'implication de tous vos collaborateurs.

Imposer votre vision ne suffit pas : vous devez créer une dynamique de transformation harmonieuse au sein de vos équipes.

Que ce soit pour une adhésion aux projets ou un investissement dans les changements,

… vous donne les conseils essentiels pour réussir ce challenge et créer l'adhésion de vos équipes.

 

Le manageur porteur de sens est celui qui sait créer et co-élaborer avec ses collaborateurs une ou des visions partagées.
Tout en étant capable de donner la direction, il doit être à l’écoute des signaux légers et des émergences que lui signalent ses collaborateurs pour reconfigurer avec eux la vision.

C’est une attitude qui passe par la communication. En effet, l’échange est fondamental pour construire une cohésion. 
Pour que celui-ci soit optimal, 5 éléments clés sont à prendre en compte :

 

Insuffler un esprit collaboratif

Les critères que le manager doit prendre en compte sont la complémentarité des compétences et des comportements, le niveau d’expertise et la motivation individuelle.
Le manager doit aussi créer les conditions qui vont donner envie aux acteurs du projet de travailler ensemble. 
Si le manager réussit à créer un climat de collaboration, de confiance et d’entraide, la performance collective est alors possible.

Donner du sens.

Pour être productifs et efficaces, les collaborateurs ont besoin de comprendre l’utilité et la pertinence de leur travail.
Pour cela, le manager doit donner de la visibilité sur le projet, c’est-à-dire évoquer les enjeux et les finalités de la mission à accomplir ou du changement à venir. 
Cette communication entrainera la confiance de l’équipe envers le manager et de fait la confiance en soi du manager qui est tout aussi importante.

 

La performance collaborative.

Le résultat du travail d’une équipe peut être supérieur ou inférieur à la somme des efforts individuels. 
Celui-ci va dépendre de l’esprit de coopération que le manager va réussir à créer et à maintenir.
Le manager va pouvoir influer sur les rapports entre équipiers en tentant d ‘éliminer l’individualisme, l’esprit de compétition et les jeux de pouvoir. 
Pour cela, Il doit favoriser la proximité et l’ouverture et apporter une protection à l ‘équipe en posant un cadre et des règles, et en les faisant respecter.

Communiquer au- delà de l’information.

« Informer n’est pas communiquer ». Et multiplier les moyens de communication tels que les messageries ne suffit pas.
La communication ne se limite pas à la transmission de contenu : elle implique une relation entre les personnes qui échangent des informations. 
Soigner la communication, c’est soigner la relation. Il faut pour cela une écoute active et une utilisation de feedbacks de qualité.

 

Envoyer des messages de reconnaissance.

Le manager doit renforcer la motivation de ses équipes en communiquant sur les différentes avancées du projet ou du changement. 
En entretenant cette motivation, le manager assure l’engagement de ses collaborateurs et témoigne de leur valeur professionnelle. 
Le sentiment d’appartenance des équipes est alors développé.

 

 

C’est donc par sa qualité de relation que le manager va développer des rapports sains et constructifs avec les membres de son équipe, favorisant ainsi leur adhésion au projet.
Une communication opérationnelle et objective est essentielle pour entraîner l’engagement des collaborateurs.


Service Communication